À propos de
Prix de la Paix CGLU

Le niveau local est toujours au premier rang quand il s'agit de subir les conséquences d'un conflit, qu'il soit local, national ou international. Dans le même temps, les gouvernements locaux ont un rôle important à jouer dans les situations de conflit en tant que promoteurs et facilitateurs de la paix, la liberté, la démocratie et la prospérité et, ce faisant, ils contribuent au développement de l'ordre du jour international de développement et de consolidation de la paix. Par conséquent, les gouvernements locaux jouent un rôle dans la prévention des conflits, la création de liens durables et de dialogues après les conflits et la promotion d'un environnement paisible. 

En juin 2008, la première Conférence mondiale sur la Diplomatie des Villes a été organisée par l'organisation mondiale Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) et l'Association des communes néerlandaises (VNG), en tant que présidente du Comité de CGLU de Diplomatie des Villes. La conférence a débouché sur l'adoption de l'Agenda de La Haye sur la Diplomatie des Villes, visant à mettre en avant le rôle des gouvernements locaux dans la promotion de la paix, du dialogue et de la reconstruction à travers le monde. 

Parmi les recommandations formulées, la proposition a été faite de lancer un Prix pour la Paix destiné aux gouvernements locaux. Ce prix vise à récompenser ceux qui travaillent dans leur propre communauté à la prévention ou la résolution de conflits mais aussi à la reconstruction post-conflit. Cela a pris la forme du Prix de la Paix de CGLU-Ville de Bogotá, soutenu par le Conseil Provincial de Barcelone et développé avec l'expertise de PAX et de VNG International, dans le cadre du Comité des CGLU sur la Coopération au Développement et la Diplomatie des Villes.

Le Prix de la Paix vise à créer une dynamique pour les gouvernements locaux du monde entier qui mettent en œuvre des stratégies de prévention des conflits, de consolidation de la paix et de reconstruction post-conflit. 

Le prix récompense les initiatives les plus fructueuses et innovantes et stimule d'autres gouvernements locaux à suivre le même chemin.

En outre, il attire l'attention du public international sur le rôle que jouent les gouvernements locaux pour garantir un développement durable et pacifique. 

Les gouvernements locaux qui ont mis en œuvre une approche innovante et à fort impact pour la consolidation de la paix et de la création d'un dialogue sont éligibles et susceptibles de faire partie des nominés.

La première édition du Prix de la Paix (2016) a vu la nomination de la ville de Kauswagan (Philippines) pour son projet innovant en matière de pacification, un projet qui tout en adressant les symptômes d'un conflit arme, a su, grâce à une approache socio-économique, lier les efforts de pacification et de développment.